sainte Gudule : histoire et légende

sainte Gudule

Elle vibre dans le cœur des bruxellois. Pour tous, c’est elle la véritable sainte patronne de la ville. Le Michel, là, lui, c’est rien qu’un importé. Et Géry, ben, c’est surtout l’évêque, plus que saint. Et puis, plus personne ne se souvient de lui. Mais Gudule, ah, Gudule, … (profond soupir).

Mais qui donc est véritablement, cette Guduleke, comme on l’appelle par ici ?

* Gudule : l’histoire

* Gudule : la légende

* Gudule : l’hagiographie

* Gudule et Geneviève : Bruxelles et Paris

 

sainte Gudule, sainte patronne de Bruxelles, entre légende, hagiographie et Histoire
hagiographie de sainte Gudule, patronne de Bruxelles

sainte Gudule :  carolingienne vraiment ?

La petite précaution oratoire habituelle. Vous vous trouvez sur un site de loisir, visant à aider les touristes à préparer leur séjour à Bruxelles. Histoire de leur permettre de savoir ce qu’ils découvrent durant leur visite de Bruxelles.
Et aussi, de par les quelques commentaires que je lis, à certains bruxellois ou expats de (re)découvrir certains aspects de la ville de Bruxelles.
Dont acte.

Pieuse et sage.


Gudule, qui n’est pas encore sainte, et pour cause, naît en 650, près d’Alost (en Flandres). Dans une famille pieuse. Bien sûr. Elle mourra en 710, à l’âge de 60 ans. Constatons déjà que ces tous ces chiffres sont bien arrondis. Hasard ?

Son hagiographie n’est entamée qu’en 1047, année de la translation de ses reliques du bas vers le haut de la ville. Le souci de cette rédaction était visiblement d’ordre plus politico-religieux qu’autre chose. Logique et habituel pour l’époque.

 

Là où les choses deviennent vraiment intéressantes, c’est justement quand on s’intéresse à l’histoire de la sainte. Elle fut élevée par une ascendance (vraiment) très carolingienne, dont sainte Waudru (Mons) ou encore sainte Gertrude (Nivelles). Soit deux villes avec lesquelles Bruxelles faisait du commerce. Florissant. Intéressant moyen de jumeler ces villes (politico-commercial), tout en donnant une assise «glorieusement » historique à Gudule (politique). Et la religion dans tout ça ? Oh, la religion, vous savez … ils étaient tous très très très croyants et pratiquants à l’époque, alors, vous savez, du moment qu’on leur donne une histoire de cierge à éteindre, les braves gens croient n’importe quoi. Une histoire de cierge à éteindre ? 

légende de la vie de sainte Gudule, sainte patronne de la ville de Bruxelles

sainte Gudule :  le diable l'ange ... et tout ça !

Il fait sombre, il fait noir, il fait froid. Pas un temps à mettre une future sainte dehors. Et pourtant. Pourtant, Gudule, pieuse et vertueuse femme s’il en est, n’oublie jamais porter secours aux malheureux bruxellois sans domicile fixe (anachronisme, mais on se comprend). La voici donc, par les sombres ruelles, errant en quête de quelque âme à secourir (un peu) et estomacs à nourrir (beaucoup).

Or, ne voilà-t-il pas que subitement, la lampe de sa lanterne s’éteint. Gudule de se retrouver, seule, dans le noir, au beau milieu d’un univers peuplé de coupe-gorges et autres malfaisants. C’était le Diable qui lui jouait un tour ! C’est lui, le vilain, qui a soufflé la chandelle. Pensez-vous que notre Gudule se soit mise à trembler ou avoir peur ? Qué nenni ! La voilà qui se met a prier avec ferveur et confiance. Tant et si bien que Là-Haut lui envoie un angelot tout mimi tout sympa pour venir rallumer la flamme. Allumeeez le feeeeu :  je parie qu’il s’appelait Johnny, l’angelot (pfff, facile, excusez-moi). Alors, non seulement, la flamme brille comme avant, mais elle éclaire mieux qu’avant.

Voilà l’épisode de la vie de Gudule qui fit qu’elle fut … qu’elle fut quoi, au fait ? Elle ne figure ni dans la liste des saints du Vatican, ni dans celle des béatifiées. Encore une histoire belge ?

sainte Gudule, à la lanterne éteinte
  1. Commencez par cliquer sur les trois petits points verticaux pour réinitialiser le jeu.
  2. Passez ensuite en mode plein écran : c’est plus facile et plus gai : icône tout en bas, à droite.

Vous pouvez bien évidemment afficher votre puzzle en mode plein écran, à la fois pour votre plaisir visuel, mais aussi pour plus de facilité à la manutention des pièces.

  1. Tout au long de votre partie, vous verrez le score et le temps s’afficher. Plus vite, plus vite … 😈
  2. Enfin, si vous ramez et ne vous en sortez pas, vous pouvez cliquer sur le petit fantôme qui vous montrera l’image à reconstituer. Bouh ! Vilain tricheur …😣
  3. Enfin, vous pouvez voir votre score et celui d’autres joueurs. A noter que Visite Guidée Bruxelles met régulièrement à l’honneur les meilleurs résultats. Episodiquement des concours sont organisés et les plus rapides peuvent parfois gagner 👌 des visites gratuites !
    Entraînez-vous donc !

Mais surtout : prenez du plaisir ! Le tourisme. Autrement. Ce n’est pas une promesse 😉

Et si d’aventure, vous souhaitiez connaître la double signification symbolique de cette sculpture, rejoignez-moi pour une visite guidée de la Grand-Place de Bruxelles. Et croyez-moi, ce sera un bon moment de plaisir, tant cette clé de voûte est aussi énigmatique que bien peu innocente.

légende de sainte Gudule qui fait fuit le diable

sainte Gudule :  hagiographie sérieux ... et tout ça !

Me voilà sérieux tout soudainement.

On parle bien de sainte Gudule. Comment est-elle passée du statut de simple femme pieuse et vertueuse, à celui de personnage reconnu par l’Eglise ?

Je vous place ici une citation, sortie de : Podevyn Renier. Etude critique sur la Vita Gudulae. In: Revue belge de philologie et d’histoire, tome 2, fasc. 4, 1923. pp. 619-641
Quand je vous disais que je devenais sérieux. Pour une fois. 😉

« Une reconnaissance proprement dite — Velevatio — n’avait pas encore eu lieu avant la translation à Moorsel : comme nous venons de le dire, l’autorisation pour celle-ci fut demandée à l’évêque — et nous pensons que la première partie de la Vita Gudulae fut rédigée précisément pour obtenir cette autorisation. Jusqu’au 12e siècle, la marche d’un procès de canonisation était très simple. Il suffisait que l’évêque diocésain présentât une Vita et un Liber miraculorum, un récit de la vie et celui des miracles du saint : la vérité des faits allégués était attestée par serment et le synode romain donnait son assentiment à la déclaration de sainteté : une bulle pontificale suivait.

Nous pouvons en toute sûreté supposer que cet usage romain était suivi dans bon nombre de diocèses, lorsqu’on voulait obtenir de l’évêque Yelevatio d’un saint personnage. Le texte de la première partie de la Vita Gudulae renferme tout ce qui est requis : un récit de la vie et une liste des miracles. L’indication donnée à la fin de cette partie que la fête de Gudule était déjà célébrée n’est pas une difficulté insurmontable : on peut admettre que la commémoration et l’anniversaire de la mort de Gudule faisaient déjà partie de son culte populaire, avant son eleuatio. D’ailleurs ce n’est qu’en 805 que Charlemagne, par son Capitulare, canon 17, lui réserva la canonisation. »

Ouf ! Ce n’est donc pas un oubli du Vatican. Waouw, c’est le grand Charlemagne en personne qui la canonisa. C’est mieux ou pas ? Ce qui est certain, c’est que si vous vous rappelez l’introduction, je vous ai signalé qu’ « on » (pronom indéfini) avait tout fait pour prouver combien Gudule s’inscrivait dans une lignée carolingienne. Hasard ? 😈

Vous aurez aussi noté dans l’extrait de Podevijn que Gudule accomplit des miracles. Pourquoi en aurais-je zappé le récit ? C’est bien les miracles, et puis c’est hautement plus sympa qu’un seul petit ange venu à la rescousse d’une pauvre madame perdue dans le noir. Non ? Mais c’est qu’en fait de miracles, ceux accomplis par Gudule ne sont que les très classiques de l’époque, guérisons en tous genres, relatés bien après la mise en bière de la défunte. Bien moins sérieux que l’intervention du diable sur une lanterne. Oups ! Là, tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice (pour reprendre une célèbre publicité). 😱

légende de sainte Gudule qui fait fuit le diable

sainte Gudule :  voyage voyage

♪ Voyage-voyage ♪ 

(sur l’air bien connu)

Sainte Gudule fut tout d’abord enterrée à Hamme près d’Asse. Près de sa famille.
Par la suite, Charlemagne fit transférer son corps à Moorsel où il y avait un monastère de moniales. Histoire de valoriser le site et développer le culte.

C’est alors que vers 978, le duc Charles de Basse-Lotharingie régnant e.a. sur Bruxelles) opéra le transfert des reliques de sainte Gudule vers l’église Saint-Géry de Bruxelles. Retour aux sources. Enfin, en 1047, Lambert II de Louvain , comte de Bruxelles, fonda avec sa femme le chapitre de Sainte-Gudule dans l’église … Saint-Michel. Il y fit transférer les reliques de la sainte. L’église Saint-Michel est devenue depuis lors la cathédrale de Bruxelles. Et les bruxellois de gronder. Voir ici, l’histoire de la cathédrale.

 

Un inédit jumelage Paris-Bruxelles ?


Sainte Geneviève est la patronne de Paris. Nous sommes aux 5-6e. siècles.

Geneviève était une petite bergère. Non non, je n’ai pas dit qu’elle entendit des voix et se mit en tête de combattre les Anglais, je parle bien de Geneviève de Paris. Une bergère, vous savez celle qui était victimes du diable qui éteignait toujours son cierge quand elle se déplaçait le soir. Cierge qu’elle rallumait (ou faisait rallumer, ce serait plus exact) derechef grâce à l’action d’un ange protecteur.
Avouez que la ressemblance est frappante, non ?
Ah, oui, son hagiographie a été rédigée dans le giron familial de … Clovis. Et sa fête est célébrée le 3 janvier. Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Sur ce, une petite vidéo, avec un horrible accent bruxellois 😱, histoire de vous donner l’envie d’effectuer une visite guidée de Bruxelles. Ou pas. 😈

📑 Ne loupez pas les mises à jour de l’article : suivez la page facebook. 👍

0 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour ne pas mourir idiot !

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Agenda de Bruxelles

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Bien manger à Bruxelles

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Lieux méconnus de Bruxelles

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Histoire de la Grand-Place : lieu de transactions

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Jeanneke-Pis et Zinneke-Pis

Jeanneke-Pis et Zinneke-PisJeanneke-Pis et Zinneke-Pis. On ne présente plus Manneken-Pis. Il s’agit d’un pôle touristique majeur. Lors de la...

La maison du Renard, Grand-Place de Bruxelles

Maison du RenardLa maison du Renard. - Ca va pas la tête ? Vous avez vu la longueur de votre article ? Je vais jamais lire tout ça !- Faites-moi...

Incendie de la Grand-Place en 1695 : la genèse

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Reconstitution d’un quai de la Senne

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Les maisons de la Grand-Place de Bruxelles

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Protégé : Supports visuels des visites guidées

Mot de passe protégé

Pour voir ce poste protégé, tapez le mot de passe ci-dessous:

Histoire de la Grand-Place : un lieu de supplices

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Manneken-Pis

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Bruxellois

[dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default" items_text_color="#0400F0" home_icon_text_color="#E02B20"...

Pin It on Pinterest

Share This