La Maison du Roi, Grand-Place de Bruxelles

La maison du roi

Découvrons la maison du roi de la Grand-Place de Bruxelles. En français : maison du roi. En néerlandais : broodhuis (maison du pain). Y aurait-il un roi du pain à Bruxelles, ou s’agit-il encore d’une histoire belge ?

Sans compter que les sans-culottes firent du bâtiment … un tribunal ! Le tribunal des fraudeurs sur le pain, présidé par le roi ? Bon, faisons un peu la lumière sur tout ça !

détail de la façade de la maison du roi  à la Grand-Place de Bruxelles
visite guidée devant la maison du roi, à la grand-place de Bruxelles

la maison du roi :  sans roi ! historique

Durant mes visites guidées de Bruxelles, je tombe ponctuellement à côté d’un collègue anglophone (greeter ou erasmus), plutôt enthousiaste et volubile. Et lorsqu’il introduit la présentation de la maison du roi, je l’entends crier en riant : « a king’s house, but there’s never be a king here ! Never a king here ! » Et de rire à chaque fois à gorge déployée. Je l’aime bien, ce guide. Et il a raison.

Aucun roi, duc ou prince n’a jamais vécu dans ce bâtiment. Comment se fait-il dès lors, qu’on lui ait donné ce nom ? Et puis pourquoi, en néerlandais l’appelle-t-on, aujourd’hui encore la maison du pain ? Vous me direz que dans la langue de Vondel, la Grand-Place se nomme toujours de Groot Markt (grand marché – voir par ailleurs). En l’occurrence, c’est la fonction de la place qui est mise en exergue : le grand marché était aussi la place la plus grande de la ville. S’agirait-il de la même histoire avec la maison du roi ? A peu près.

Au treizième siècle, diverses halles se répartissaient dans le périmètre de ce qui n’était encore qu’une place en devenir. On y retrouvait une halle aux laines, aux draps, à la viande et au … pain. Cette dernière occupait l’emplacement de l’actuelle maison du roi. Un mystère de percé. Simple, clair, net. Sans fioriture ni recours à l’ésotérisme alchimique, comme j’ai pu le lire.😉 Si vous lisez cet article pour préparer votre séjour à Bruxelles, je vous invite lors de votre visite de la Grand-Place à lever les yeux, et observer la girouette au sommet de la maison du roi. Point de couronne ou d’attribut royal, mais bien un pain, surmonté d’une couronne. C.Q.F.D.

Revenons à l’Histoire. Dès 1405, le duc de Brabant, désireux de marquer sa présence en face de l’hôtel de ville, et de s’affirmer vis-à-vis des édiles locaux, entame la construction d’un bâtiment, destiné à héberger ses services financiers et judiciaires.

En 1515, année ô combien importante pour l’Histoire de l’Europe, Charles-Quint démolira le bâtiment. Construit sur un terrain marécageux, les pilotis d’origine commençaient à être victime de leur âge. La reconstruction donnera prétexte à une nouvelle dénomination : la maison du roi.

Par la suite, ce seront les sans-culottes qui n’apprécieront pas le lieu, trop royaliste à leurs goûts. Ils en feront un bien national (français, of course !) qui accueillera un tribunal. Une fois les révolutionnaires partis et la Belgique devenue nation indépendante, le bâtiment sera vendu, revendu, rerevendu, passant de mains privées en mains privées. Finalement, dans la fièvre de la reconstruction de la Grand-Place de Bruxelles, la Ville rachètera la maison en 1860, lui redonnera son nom d’antan ; et dès 1887, Charles Buls en fera le musée de la ville de Bruxelles. Fonction qu’elle occupe toujours aujourd’hui.

L'hôtel ville d'Audenaerde qui a servi d'inspiration pour restaurer la maison du roi de la grand-place de Bruxelles

La maison du roi :  néogothique

Il est beau n’est-ce pas, ce bâtiment. Mais il ne s’agit pas de la maison du roi de la Grand-Place de Bruxelles. Non, c’est l’hôtel de ville d’Audenarde. C’est en effet là que Victor Jamaer (architecte en charge de la restauration de la Grand-Place de Bruxelles en 1873) trouva son inspiration pour restaurer / reconstruire la maison du roi. Amusant, non ? Et si on établit un parallèle avec la maison de l’Etoile ou l’hôtel de ville, on peut se demander si les bruxellois n’avaient vraiment aucune imagination pour devoir aller puiser leur inspiration dans des villes concurrentes. 😱Ooooh, qu’est-ce qu’il nous dit, là, lui ? Il a bu trop de faro ou quoi ?🍺

Grand-Place Maison du Roy en 1625

La maison du roi :  trop pieuse ! pas au goût de tous !

En 1625, Isabelle fit inscrire une pieuse phrase sur le fronton de la maison.
Isabelle ? Celle des ♪Poppys♪ ? Ah, toute ma jeunesse ! Heu, le faro, toujours le faro.🍺 Je me recadre. Isabelle, c’est Isabelle d’Autriche – nommée aussi Isabelle d’Espagne de par son pays d’origine – est une duchesse de Bourgogne. Ca va, vous vous en sortez avec le voyage en Europe ? Oui, oui, en termes de complexité, l’Histoire de la Belgique n’a rien à vous envier, amis Français. Bref, c’est la madame qui commande notre ville à l’époque. Voilà, c’est plus simple.

Isabelle, pieuse catholique, devant les fléaux du temps et pour se faire bien voir, aussi, quand même, non, peut-être, de la population, fait ériger sur la façade de la maison du roi, une statue de la Vierge de Notre-Dame de Basse-Wavre, ainsi que deux statues de Saints. Le tout agrémenté d’une inscription : « A peste fame et bello libera nos Maria Pacis » : de la peste, de la famine et de la guerre, délivrez-nous, Marie de la Paix. Gentil, non ? Le peuple a dû apprécier.🙏

Par contre, cette inscription très catholique ne fut pas du goût des restaurateurs … francs-maçons, du 19e. Ceux-ci remplacèrent les anciennes statues par celles de Henri Ier, Jean Ier, de la duchesse Marie de Bourgogne et Charles-Quint. Ce sont celles que l’on admire encore aujourd’hui (voir photo en haut de l’article)
Quand ce ne sont pas les questions linguistiques, ce sont les questions d’obédiences philosophiques qui marquent et rythment la petite histoire de la Grand-Place. Bienvenue en Belgique pour votre découverte de Bruxelles, amis touristes francophones.😉

statue de moine inquisiteur à la maison du Roy de la grand-place de Bruxelles

La maison du roi :  inquisition ? inquisiteur ? n'importe quoi !

L’ensemble des statues décoratives de la maison du roi ne surprend guère.
Mélange de personnalités, métiers ou fonctions qui occupèrent les lieux, elles illustrent bien la richesse et la diversité des occupations qui œuvraient dans la maison du roi. Cependant, les amateurs de mots en -isme (ésotérisme, occultisme, hermétisme, alchimismes, …) ne manquent pas de pointer la présence d’un moine, à l’angle de la rue des harengs. Toisant le badaud de haut, le dardant d’un regard perçant, on en ferait presque un Grand Inquisiteur et on se demanderait bien, si ce ne serait pas lui qui aurait présidé le tribunal qui condamna les trois moines augustins au bûcher. Certains adeptes de sciences occultes en font même le détenteur du secret ésotérique de la Grand-Place de Bruxelles.
Je me permets de recadrer tout ce beau monde, en rappelant simplement qu’on traitait aussi dans ce bâtiment, les questions de morale et les demandes de divorce. Pour ce faire, la présence d’un moine était requise. Logique donc d’en retrouver un, aux côtés d’un représentant de la chambre des tonlieux, du tribunal de la foresterie, ou du consistoire de la trompe. Entre autre.

  1. Commencez par cliquer sur les trois petits points verticaux pour réinitialiser le jeu.
  2. Passez ensuite en mode plein écran : c’est plus facile et plus gai : icône tout en bas, à droite. Vous pouvez bien évidemment afficher votre puzzle en mode plein écran, à la fois pour votre plaisir visuel, mais aussi pour plus de facilité à la manutention des pièces.
  3. Tout au long de votre partie, vous verrez le score et le temps s’afficher. Plus vite, plus vite … 😈
  4. Enfin, si vous ramez et ne vous en sortez pas, vous pouvez cliquer sur le petit fantôme qui vous montrera l’image à reconstituer. Bouh ! Vilain tricheur …😣
  5. Enfin, vous pouvez voir votre score et celui d’autres joueurs. A noter que Visite Guidée Bruxelles met régulièrement à l’honneur les meilleurs résultats. Episodiquement des concours sont organisés et les plus rapides peuvent parfois gagner 👌 des visites gratuites ! Entraînez-vous donc !
    Mais surtout : prenez du plaisir ! Le tourisme. Autrement. Ce n’est pas une promesse 😉

    Et si d’aventure, vous souhaitiez connaître la double signification symbolique de cette maison, rejoignez-moi pour une visite guidée de la Grand-Place de Bruxelles. Et croyez-moi, ce sera un bon moment de plaisir, tant cet édifice est aussi énigmatiqu que bien amusant à décrypter.
    Ah, oui, heu … j’ai été vache avec ce puzzle. Les pièces peuvent se retourner. 😈

    📑 Ne loupez pas les mises à jour de l’article : suivez la page facebook. 👍

    0 commentaires

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pour ne pas mourir idiot !

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Agenda de Bruxelles

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Bien manger à Bruxelles

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Lieux méconnus de Bruxelles

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Bruxelles ou Bruges ?

    Les vacances sont là. Vous n’avez que peu de temps pour la Belgique. Alors : Bruges ou Bruxelles ? Tout savoir pour poser le bon choix !

    Maison du Roy Espagne (1/5)

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Les maisons de la Grand-Place de Bruxelles

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Reconstitution d’un quai de la Senne

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Après une visite : à la brasserie !

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    La première enceinte de Bruxelles

    La première enceinteLa première enceinte de Bruxelles. Grâce à elle, on comprend tout !...

    Préparez votre séjour à Bruxelles (2)

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Manneken-Pis

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    La tour noire, vestige de la première enceinte de Bruxelles

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Incendie de la Grand-Place en 1695 : la genèse

    [dsm_breadcrumbs home_text="Accueil" _builder_version="4.14.8" _module_preset="default"...

    Pin It on Pinterest

    Share This